Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

The Gospel Coalition - Confession de foi - femme soumise

gospel coalition,soumission de la femme,tête,chefPersonne ne peut devenir membre de la Gospel Coalition s'il n'adhère à l'enseignement de la soumission de la femme et à son exclusion du leadership de l'église locale.

Il est peu fréquent qu'une confession de foi d'une église ou d'une dénomination se prononce sur le rôle de la femme.

Si elle devait le faire, les options possibles seraient "femme soumise et complémentaire", ou "femme égale et complémentaire".

Même si dans le débat théologique le vocable "complémentaire" est opposé à "égalitaire", il faut reconnaître que les représentants des deux positions opposées considèrent que l'homme et la femme sont complémentaires. La différence capitale est que pour les premiers, toute femme est soumise à tout homme, par ordre créationnel, en tous les cas dans l'église. Tandis que pour les autres, la femme est l'égale de l'homme, parce que créée telle, les deux vivant une soumission réciproque.

La coalition pour l'Evangile (Gospel Coalition) propose des formations et des plate-formes de rencontres très riches. L'Evangile est présenté de manière forte. Des personnes parmi les plus renommées du monde évangélique des USA s'y retrouvent. On ne peut que s'en réjouir. Mais...

Tout bon mouvement américain a besoin d'une confession de foi. Et on a trouvé nécessaire de bien expliquer les choses au sujet du rôle de la femme. 

Le texte de la Confession de Foi est à lire plus bas. Notons des formules surprenantes:

  • "Nous croyons que Dieu a créé les êtres humains, homme et femme, à son image. Adam et Eve appartenaient à l’ordre créé que Dieu lui-même qualifia de très bon "
  • Qu'est-ce que cette précision quant à "l'ordre créé"? Est-elle nécessaire afin de pouvoir dire, vers la fin, que c'est l'homme le leader dans l'église? Mais puisque tout dans la création appartient à son ordre créé, les étoiles comme les poissons, le soleil comme le papillon, pourquoi le souligner pour l'homme et la femme? Le fait de parler "d'ordre" permet-il d'introduire un ordre de priorité? Comme Adam était premier, Eve est donc... deuxième. Mais c'est oublier que dans l'ordre chronologique, il y eu les animaux, puis Adam et ensuite Eve. Serait-ce alors un ordre ascendant? Pourquoi la première phrase ne suffisait-elle pas? "Nous croyons que Dieu a créé les êtres humains, homme et femme, à son image." Ou: quelle "hérésie" est visée par la 2e phrase: "Adam et Eve appartenaient à l’ordre créé que Dieu lui-même qualifia de très bon"?

Mais il y a "mieux":

  • Autre affirmation: "Dieu ordonne qu’ils [les hommes et les femmes] assument des rôles distincts qui reflètent la relation d’amour entre le Christ et l’église, le mari exerçant l’autorité d’une manière qui reflète l’amour attentionné et sacrificiel du Christ, et l’épouse se soumettant à son mari d’une manière qui illustre l’amour de l’église pour son Seigneur."
  • Eph 5.21 ne parle que d'une soumission mutuelle; Et la seule chose qui est demandée au mari est de donner sa vie pour sa femme, ce qui est impossible de faire "en exerçant l'autorité". On dira qu'il est question de "tête". Mais cette tête n'a rien à voir avec une autorité. (pour comprendre ce point de vue, lire les pages 70-132 de ma thèse)
l'affirmation la plus surprenante vient tout à la fin:
  • "Le rôle spécifique de leader confié dans l’église à des hommes qualifiés est fondé bibliquement sur la création, la chute et la rédemption ; il ne doit pas être mis de côté en invoquant des développements culturels."
  • Ce rôle spécifique de leader dans l'église est fondé non seulement sur la création, mais encore sur la chute et la rédemption. C'est extrêmement curieux. Pourquoi ne pas encore fonder le leadership sur la Trinité, pendant qu'on y est? Y aurait-il une doctrine de la chute de l'homme et une doctrine de la chute de la femme? Est-ce que la rédemption de l'homme est différente de celle de la femme (il faudrait laisser une toute petite place à Ga 3.28)? Et s'il y avait différence (ce qui reste à prouver), en quoi cela aurait-il une incidence sur le rôle spécifique de leader dans l'église?
  • Est interdit ici l'usage d'une pratique en exégèse et en herméneutique pourtant largement utilisée par les frères de la coalition, celle d'invoquer des développements culturels.
    • Que font mes frères "non invocateurs" du commandement de Paul (1Ti 5) de marier les veuves de moins de 60 ans? Ils diront que puisque nos cultures ne sont plus les mêmes, cela ne s'applique plus.
    • Que diront-ils de l'ordre de prendre un peu de vin contre les maux d'estomac (1Ti 5.23)?
    • Ou celui, très clair et "aussi fondé sur la chute et la rédemption", interdisant aux femmes de porter des bijoux d'or ou des perles (1Ti 2.9) (pas de croix huguenotte, ni d'alliance - comme le faisaient nos frère de l'est par obéissance à ce texte)?
    • Lèvent-ils les mains dans la prière (1Ti 2.8) (exhortation uniquement adressée aux hommes et donc geste interdit aux femmes).
    • Ils invoqueront des développements culturels pour 1Ti 2.8 et 9, et les interdiront pour les versets 11 et 12. Cela fait partie de la confession de foi - et est à signer!
  • Je ne dis pas qu'il est interdit de croire que "Le rôle spécifique de leader confié dans l’église à des hommes qualifiés est fondé bibliquement sur la création, la chute et la rédemption". Libre à chacun de croire ce qu'il veut. Mais je ne partage absolument pas ces interprétations du texte biblique. Car, pour moi, la Bible n'enseigne pas ces choses. Par contre, je reconnais qu'il est malheureusement possible de dire qu'elle le fait. Et de prospérer. La preuve.
 
Ma question:
 
Si vous, ou votre église, ou votre dénomination, vous vous êtes prononcés en faveur de l'égalité de l'homme et de la femme, comment faites-vous pour adhérer à la Gospel Coalition?
 
 
Sont exclus de ce mouvement:
  • l’Union des Églises évangéliques libres (UEEL) avec une pasteure
  • la Fédération des Églises évangéliques baptistes (FEEB) avec ses six pasteures
  • quelques églises de l'Association évangélique d'Églises baptistes de langue française (AEEBLF)
  • Al FREE (Suisse) qui avait déjà des femmes pasteures.
 
 
Voici le texte intégral du point 3 de la confession de foi de la Gospel Coalition

3. La Création de l’Humanité 

    Nous croyons que Dieu a créé les êtres humains, homme et femme, à son image. Adam et Eve appartenaient à l’ordre créé que Dieu lui-même qualifia de très bon ; ils servaient en tant qu’agents de Dieu pour prendre soin de la création, la gérer et la gouverner, vivant en communion sainte et totale avec leur Créateur. Les hommes et les femmes, tous créés à l’image de Dieu, bénéficient d’un même accès à Dieu par la foi en Christ Jésus ; ils sont tous appelés à dépasser le stade de la complaisance passive pour s’engager, en privé comme en public, dans la famille, l’église et la vie civique. Adam et ève furent créés pour se compléter dans l’union d’une seule chair qui définit le seul modèle normatif des relations sexuelles entre hommes et femmes, de telle sorte que le mariage sert de modèle suprême de la relation existant entre le Christ et son église. Selon les sages desseins de Dieu, les hommes et les femmes ne sont pas simplement substituables, mais se complètent de façon mutuellement enrichissante. Dieu ordonne qu’ils assument des rôles distincts qui reflètent la relation d’amour entre le Christ et l’église, le mari exerçant l’autorité d’une manière qui reflète l’amour attentionné et sacrificiel du Christ, et l’épouse se soumettant à son mari d’une manière qui illustre l’amour de l’église pour son Seigneur. Dans le ministère de l’église, les hommes et les femmes sont encouragés à servir le Christ et à atteindre leur plein potentiel dans les divers ministères au sein du peuple de Dieu. Le rôle spécifique de leader confié dans l’église à des hommes qualifiés est fondé bibliquement sur la création, la chute et la rédemption ; il ne doit pas être mis de côté en invoquant des développements culturels.

Dans l'original ici

Pour des informations (en anglais) sur des positions de type égalitaire (donc autres que celles de la Gospel Coalition), voir CBE International.

Les commentaires sont fermés.